Le petit port du quartier Matejuška

Matejuška, une petite crique, est un lieu de ...

Le petit port du quartier Matejuška

Matejuška durant des siècles était le port pour les petites embarcations des pêchers de Split, les habitants du faubourg Veli Varoš d’où ils partaient en mer pour nourrir leurs familles. Aujourd’hui encore on peut y voir des dizaines de petits bateaux amarrés, des filets qui sèchent, les étalages en préparation à la vente des appâts et, à proximité, on distingue un monument en l’honneur des pêchers, un grand hameçon. Matejuška est connu pour les rencontres des amateurs des ses parfums et rumeurs ; vous pourrez les voir bien disposés autour d’un gril où ils préparent les poissons pêchés le jour même, souvent accompagnés de vins et de chants dalmates. Le chroniqueur de Matejuška, Edo Šegvić qui, il y a quelques années, fut l’auteur du projet d’aménagement du petit port, dit que Matejuška, malgré l’expansion et le développement de la ville, est resté une oasis gardienne de la tradition occupant une place à part dans le cœur des Splitois. Parmi les nombreuses histoires sur Matejuška, particulièrement est touchante celle de Roko et Cicibela, pêcheurs pauvres qui vécurent humblement dans leur petite barque, se nourrissant d’un petit labeur qu’ils pouvaient trouver et d’un grand amour.
A Matejuška se trouvait autrefois le foyer du club d’aviron Gusar, d’où les rameurs partaient conquérir des médailles aux grandes compétitions. Dans les années cinquante et soixante ce foyer fut une salle de danse très à la mode. Malheureusement, il fut plus tard détruit, mais le quartier de Matejuška n’a pas perdu de sa vivacité grâce à un réaménagement réussi. Aujourd’hui c’est un lieu des plus fréquenté par la jeunesse de Split mais aussi par les jeunes touristes, désireux de se rencontrer en dehors des cafés, en s’asseyant sans façon sur les murets de Matejuška, d’habitude avec une boisson achetée dans le voisinage. Pour cette raison cet ancien petit port est devenu un lieu où l’on établi le plus facilement des contacts entre les locaux et leurs hôtes, tous trouvant un plaisir commun. Si quelqu’un a faim, autour de Matejuška il y a plusieurs restaurants type tavernes où l’on mange dans une atmosphère relaxée, et le plus renommé des restaurants est le mythique Fife qui, depuis des années, attire tous ceux qui souhaitent ressentir l’âme du lieu où ils passent leurs vacances.

Partager:

Saillants