Marjan

Colline de Marjan est le premier symbole de la ...

Marjan

Le Marjan est le premier symbole de la ville. La nature lui a façonné le versant nord surtout dans le calcaire, alors que les pentes sud sont de pierre, de couches de calcaire marneux au rivage pierreux.
Depuis l’extrémité est vers l’ouest, depuis la pointe sv.Jure (St-Georges), la colline s’étend sur une longueur de 3,5 km et une larguer de 1,5 km. Ses trois sommets, trois terrasses panoramiques exceptionnelles, sont à 125, 148 et 178 m d’altitude offrant des vues imprenables sur la ville, les îles qui l’entourent et la riviera des Kaštelas avec les villes de Solin et Trogir.
Les Splitois commencèrent à le boiser avec amour en 1852, plantant les premiers sapins. Dès 1903 ils fondent l’Association « Marjan » qui, comme aujourd’hui, prit soins de la colline. Grâce à ses laborieux habitants du XIXe s. Split peut être fier de ses « poumons urbains » car aux promeneurs de tout âge le Marjan offre calme et sérénité, récréation, loisirs et divertissements, plusieurs petites églises, une oasis d’ermites, et des pistes naturelles pour courses à pieds, alors qu’un modeste jardin zoologique offre aux enfants une grande joie. Dans le testament du Prior (maire) de Split du huitième siècle on note pour la première fois le nom Marjan sous la forme de Marulianus. Les historiens la nommèrent plus tard de différentes façons, comme Serra, Seranda, Murnanus, Kyrieleyson, Mernjan etc.

Partager:

Saillants

Inscription à la newsletter