Le Palais de Dioclétien

Le Palais de Dioclétien est l’un des édifices les mieux conservés au monde de l’architecture romaine. Ce palais impérial était construit come une symbiose d’une luxueuse villa – demeure d’été - et d’un camp militaire (castrum), divisé en quatre parties par deux rues principales. La partie sud du Palais était dans ce schéma prévue pour l’empereur, ses appartements et le cérémonial étatiques et religieux, alors que la partie nord était destinée à la garde impériale – l’armée, les serviteurs, comme dépôts et diverses autres fonctions. Le Palais est de forme rectangulaire (environ 215 x 180 mètres) avec quatre grandes tours aux angles, aux 3 portes de chaque côté er de quatre plus petites tours adossées aux murs. La partie inférieure des murs d’enceinte était sans ouverture, alors que l’étage supérieur était ouvert par une galerie monumentale au sud et des couloirs avec de vastes baies sur les trois autres côtés. Au cours des siècles, les habitants du Palais, et ensuite les citadins splitois ont adapté ces espaces pour leurs propres besoins, ainsi les édifices de l’intérieur et les murs extérieurs avec tours ont grandement modifié l’aspect d’origine, mais les contours du Palais impérial sont toujours bien visibles.
  • La cathédrale St-Domnius

    Parmi les cathédrales européennes celle de Split a, comme siège, l’édifice le plus ancien – le Mausolée de l’empereur romain Dioclétien. Dans cet édifice, à la fin du second millénaire, l’histoire réconcilie le paganisme polythéiste antique, et le patrimoine chrétien médiéval et contemporain. Le Mausolée de l’empereur- persécuteur des chrétiens ... Plus

  • La Porte d'Or

    Porta septemtrionalis est son nom en latin. Par cette porte l’empereur Dioclétien pénétra le 1er juin de l’an 305 dans son Palais. Elle est construite en forme de rectangle, à double porte, et cour intérieure, élément de l’architecture militaire défensive (le propugnaculum). La façade est décorée de niches dans lesquelles se dressaient les sculptures des quatre Tétrarques (Dioclétien, ... Plus

  • La Porte d'Argent

    Porta orientalis est son nom en latin. Par cette porte et lune des deux rues principales, le decumanus, on entrait dans le Palais en direction est-ouest, jusqu’à la porte de Fer, aujourd’hui donnant sur la place centrale de la ville, la Piazza. La Porte d’Argent était plus simplement décorée que la Porte d’Or, et depuis le Moyen-Age et jusqu’en 1952 elle était fermée. Ce n’est qu’après la ... Plus

  • La porte de Fer

    Son appellation d’origine en latin est Porta occidentalis. C’est la seule des quatre portes par laquelle la vie urbaine s’est poursuivie sans interruption durant les dix-sept siècles de l’histoire de Split. Ouverte depuis le premier jour, elle a été le témoin de tous les événements que la ville a connu depuis l’époque romaine, en passant par le Moyen-Age et jusqu’à nos jours, voyant toutes les ... Plus

  • La Porte de Bronze

    Porta meridionalis est son nom en latin. Comme porte baignée par la mer – d’après certaines suppositions sur l’aspect d’origine de la façade sud du Palais de Dioclétien – était bien différente des trois autres. De dimensions plus modestes et destinée à une autre fonction, elle portait aussi l’attribution de porte de sureté, car elle assurait une possible fuite au cas d’une attaque du ... Plus

  • Le Vestibule

    De l’extérieur de plan carré, de l’intérieur circulaire le Vestibule, cette avant-cour impériale aujourd’hui encore apparait monumentale. Comment devait-elle fasciner dans son aspect complet d’origine avec des niches semi-circulaires abritant des statues, une grande coupole à mosaïques scintillant d’une brillance colorée, qu’évoque Marko Marulić dans son manuscrit du XVIe s., la blancheur du mur en ... Plus

  • Le Temple de Jupiter

    Le célèbre architecte écossais Robert Adam considérait ce temple comme l’un des plus beaux monuments européens. De plan rectangulaire, le temple servait à la glorification du culte de Jupiter. Il reposait sur un podium surélevé avec devant l’entrée un portique à six colonnes. Les reliefs du portail comme la vouté à demi-tonneau et caissons ont influencé l’architecture du début de ... Plus

  • Le Péristyle

    Le Péristyle comme place centrale du Palais, situé dans la partie réservée au culte et aux temples, était destiné à l’empereur Dioclétien, vénéré comme le fils vivant de Jupiter. L’empereur apparaissait sous l’arc de l’architrave au centre du Potiron, alors que ses sujets prosternés, baisaient la basque de sa cape pourpre. La couleur rouge des colonnes en granit accentuait la fonction ... Plus

  • Les Salles souterraines

    Les salles souterraines du Palais de Dioclétien représentent un des ensembles antiques les mieux conservés de ce genre au monde et sont une des raisons de l’inscription du noyau historique de Split sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO en 1979. A l’époque romaine, leur fonction était de surélever les espaces des appartements impériaux à l’étage supérieur, servant aussi de dépôt ... Plus

Inscription à la newsletter