L’Histoire de Split

Bref historique de la ville de Split - depuis ...

L’Histoire de Split

L’histoire de Split est trop riche et tumultueuse pour être présentée en quelques lignes. Bien que sur le territoire de Split, on trouve quelques vestiges de comptoirs grecs, il faut considérer l’empereur romain Dioclétien comme son premier habitant et fondateur car c’est lui qui, sur une presqu’île à proximité de la grande ville de Salone en l’an 293 apr. J.-C., décida de faire construire une majestueuse villa impériale d’environ 30.000 mètres carrés dans laquelle, après une construction qui dura dix ans, il se retira ayant quitté le trône impérial le 1 mai 305.

Au fil des siècles tumultueux qui suivirent, la villa se transforma en ville, née quand, dans le Palais se refugièrent les habitants de la Salone antique fuyant devant l’invasion des Slaves et des Avares. Puis, divers autorités et pouvoirs se succédèrent dans une citée qui s’étendit hors des murs du Palais, depuis les rois croates au Xe s., en passant par les administrations hongroises et vénitiennes, jusqu’au bref pouvoir français et la monarchie austro-hongroise. Les périodes plus récentes du XXe s. « déplacèrent » Split, du Royaume de Yougoslavie, en passant par les années tragiques, mais héroïques, de l’occupation, d’abord italienne puis allemande durant la Deuxième Guerre mondiale - quand Split fut l’un des centre de la lutte antifasciste - jusqu’à la Yougoslavie socialiste, et, de nos jours en liberté, au sein de la Croatie indépendante, membre de l’Union européenne.

Cette tumultueuse histoire laissa des traces dans le quotidien de la cité qui marchant toujours en avant, resta le centre de cette partie du littoral adriatique croate. Il y eut dans cette mixité de couches historiques des maladresses, parfois un développement désordonné et avec précipitation, mais tout cela fait partie aujourd’hui de son originalité. Le cœur de la grande ville bat aujourd’hui au rythme calme de son histoire, agité par l’esprit vivace de sa jeunesse, mais cadencé par le charme méditerranéen et, à bien des aspects, par la chaleur croate…

Partager:

Saillants

Inscription à la newsletter