Ville de Split

Split est bien plus qu'une majestueuse coulisse ...

Ville de Split

Plus de dix-sept siècles dure l'histoire de Split, depuis que l'empereur romain Dioclétien décida précisément à cet emplacement, cette presqu'île à proximité de la ville de Salone de faire construire un palais dans lequel dans le calme il passerait les dernières années de sa vie. Durant ces dix-sept siècles le Palais s'est progressivement transformé en ville qui aujourd'hui attire par sa riche tradition, son histoire mémorable et la beauté de son patrimoine historique et naturel.

Le Palais de Dioclétien et le noyau historique de Split sont inscrit sur la liste du patrimoine de l'UNESCO depuis 1979 et cela non seulement en raison de l'exceptionnelle conservation du Palais mais aussi parce que le Palais et la ville même (ou la ville et le Palais, à votre guise) continuent à vivre vigoureusement. Dans cette structure apparaissent encore des couches historiques, depuis l'antique Rome, en passant par le Moyen-Age et toutes les époques qui ont suivit jusqu'à nos jours.  En se promenant dans la vieille ville on passer traverser les âges, admirant des exemples remarquables de l'architecture antique tel que le Péristyle, des petites églises médiévales romanes et gothiques, des portails Renaissance des demeures patriciennes, des façades baroques, et jusqu'à une architecture moderne merveilleusement bien incorporée dans un riche patrimoine historique.

Cette richesse stratifiée se reflète dans le quotidien de Split.  Ses habitants et les touristes sont assis dans les mêmes cafés et restaurants, achètent dans les mêmes magasins, donnant ainsi l'impression que, une fois à Split, ils font tous partie intégrante de la cité et de son rythme de vie. Le marché aux fruite et légumes et la poissonnerie sont au centre de la vie quotidienne de toute famille splitoise, comme ce que, d'ailleurs, toute la vie sociale de la cité de 200.000 habitants  se reflète sur la Riva, quai et promenade de Split où tout étranger qui se respecte prendra un café sur une des nombreuses terrasses, assis près du vacarme des Splitois au tempérament bruyant.

Split est bien plus qu'une majestueuse coulisse architecturale. C'est une ville où il est possible de gouter les saveurs d’une gastronomie spécifique, dégustant des vins de grandes qualités, et  participer  aux événements culturels exceptionnels tels que les festivals du film et des théâtres, aux nombreuses expositions et concerts dans des musées abritant de riches collections d’œuvre d’art, dans une ville qui offre divertissements et loisirs dans divers clubs, flânant dans des rues où s'exhibent divers artistes en plein air, sans oublier le festival Ultra Europe auquel chaque année participent plus de 100.000 jeunes venant d'une centaine de pays. Split, avec ses dizaines de médaillés olympiques possède une longue tradition sportive comme, au monde, peu de ville de sa grandeur 

Et quand vous aurez assez du vacarme de la ville, alors vous irez  au Marjan, colline symbole de la cité avec sa forêt, ses sentiers pour y courir, ses falaises à escalader et pistes pour faire du vélo, ses terrains de récréation active mais aussi ses anciennes chapelles où les anciens Splitois cherchaient le repos et un calme spirituel. Split offre de belles plages, particulièrement nombreuses et d'une mer propre pour une ville de cette grandeur, depuis la célèbre plage de sable Bačvice jusqu'aux aux oasis pierreux qui bordent le Marjan. Après tout cela, ne vous étonnez pas si les Splitois aiment décrire leur ville par ces mots "Il n'y a pas de ville telle que Split"?

Partager:

Saillants

Inscription à la newsletter